LES LIEUX

> Mars 2019

Le premier bâti investi par le collectif est une maison localisée au coeur du village flamand d’Herzeele. Depuis mars 2019, les acteurs de la Maison Sésame y cohabitent avec les volontaires du  Refugee Women’s Centre, une association qui travaille auprès des femmes et familles exilées en situation d’errance dans la région. L’objectif est d’abord de découvrir les lieux et leurs potentiels. Nous commençons à habiter les espaces pour comprendre comment pourrait s’organiser une grande cohabitation dans cette belle maison de famille. Pendant l’été, un premier chantier collectif et une porte ouverte sont organisés pour commencer à ouvrir les lieux à tous et faire connaître ce projet d’accueil dans la région.  

> Novembre 2019

L’association décide de mettre à disposition un autre site au sein du village. Il s’agit d’une ancienne ferme habitée et réhabilitée antérieurement par l’association « Parle à ton voisin ». Après quelques travaux, la ferme est devenue un lieu de refuge pour la période hivernale. L’objectif est de pouvoir répondre à des situations d’urgence et de proposer une halte aux familles, femmes et hommes seuls qui ont besoin d’être hébergés.  Cette deuxième colocation atypique mélange un grand nombre de nationalités et d’histoires. C’est un lieu de vie, où des personnes vulnérables sont accueillies et deviennent des accueillants. On y apprend le français, le kurde, l’anglais, l’arabe, le malinké … On y joue, on y cuisine, on y cultive des fruits et légumes. On y aménage des fours à pain et on y vit tous ensemble.

> Juin 2020

Après la période du confinement, l’association reprend au fur et à mesure ses activités d’hébergement et d’accompagnement. Dorénavant, nous accueillons et cohabitons tous ensemble dans la première grande habitation. La Maison Sésame est un lieu de transit, une halte, où se croisent et se rencontrent des habitants de passage bien différents : des personnes en exil, des volontaires locaux et d’ailleurs, des habitants du village et des acteurs associatifs du territoire. Ensemble, nous apprenons à nous connaître, nous accueillons les nouveaux arrivants, nous organisons des activités ludiques pour les enfants, nous entretenons les lieux et nous préparons des cours de langue pour les plus grands. 

C’est un lieu de rassemblement et de retrouvailles pour ceux qui veulent refaire le monde ou simplement boire un café. Nous attachons un grand intérêt à ouvrir ces lieux aux habitants du village et plus largement de la région afin de faire connaître l’association et développer les débats sur l’exil. C’est une expérience de résilience collective qui se construit et se fête encore et toujours !

OUR SPACES

> March 2019

Our first building is a house located in the heart of the Flemish village of Herzeele. Since March 2019, the Sesame House team has been living here with the volunteers of the Refugee Women’s Centre, a charity that works to support displaced women and families living in the informal camps in Northern France. The objective is, firstly, to discover the places and their potential. We are starting to inhabit the spaces to understand how a large house-share could work in this large family home. During the summer, a first collective renovation project and open-door event are organised to start opening the place to everyone, and to spread the word about this hosting project in the area.

>November 2019

The charity decides to open another space in the village. It is a former farm, inhabited and renovated by a charity called « Parle à ton voisin » (Talk to your neighbour). Following some renovations, the farm has become a place of refuge for the winter period. The objective is to respond to urgent need, and to offer a place where families, and single men and women, can be housed. This second shared living space, equally unusual, is a place where many nationalities and stories meet and mix. It’s a living space where people who are vulnerable are welcomed and themselves become hosts for others. We learn French, Kurdish, English, Arabic, Maninka… We play, cook, grow fruits and vegetables. We repair bread ovens and live together.

>June 2020 

Following the confinement period, the charity is starting up again the activities of hosting and case work. From now on, we are hosting and living all together in the first large home. Sesame House is a space of transit, of respite, where meet a large variety of people: displaced and refugee people, volunteers who live locally, others who don’t, people from the village and local organisations. Together, we are learning from each other, we welcome newcomers, we organise fun activities for children, we take care of the spaces and organise language classes for all.

It’s therefore also place for people to gather, and to plan changing the world or simply have a cup of tea. As such, we put a lot of importance on opening this space to the inhabitants of the village and of the region, in order to have our project known in the area and to have an impact on discussions around migration. It’s  place for resilience which are being built and celebrated over and over again!

LA MAISON – THE HOUSE

LA FERME – THE FARME